Sports

Victoire éclatante de «FAA» et du Canada


Plus énergique que le numéro 1 mondial Carlos Alcaraz, Félix Auger-Aliassime a mené le Canada vers une victoire de 2 à 1 dans sa rencontre face à l’Espagne, vendredi à Valence, dans le tournoi à la ronde des Finales de la Coupe Davis.

Auger-Aliassime a triomphé 6-7 (3), 6-4 et 6-2 face au jeune Espagnol en après-midi. Quelques heures plus tard, le Montréalais et son compatriote Vasek Pospisil ont enlevé les honneurs d’un duel en double face à Marcel Granollers et Pedro Martinez pour sceller l’issue de la rencontre.

Lors de la première victoire du jour d’Auger-Aliassime, le moment décisif fut un jeu de 12 minutes au cours duquel le récent champion des Internationaux des États-Unis a laissé filer pas moins de cinq balles de bris en troisième manche. Échouant à revenir à service égal, il a ensuite visiblement ralenti. «FAA» (13e) a ajouté un deuxième bris et a ensuite gardé le contrôle avec les balles en main pour terminer le travail.

Il s’agit d’une première victoire contre une première raquette mondiale pour Auger-Aliassime. À sa première occasion, plus tôt cette année à Rome, il avait plié l’échine devant Novak Djokovic.

Cette longue bataille de 2 h 55 min aurait pu se conclure beaucoup plus rapidement. Le Québécois avait en effet échappé une balle de bris qui lui aurait donné la première manche, à 5-6. Il a ensuite perdu ses trois derniers points au service au cours du bris d’égalité pour offrir le premier set à son adversaire.

Une situation semblable s’est présentée lors de l’engagement suivant et cette fois, le représentant de l’unifolié n’a pas laissé filer sa chance. Il a brisé Alcaraz pour faire 5-4, puis il s’est emparé de la manche en cinq petits échanges au service.

Une victoire inespérée en double

Croisant le fer face à la paire reposée de Granollers et Martinez, les représentants de l’unifolié ont dû trimer dur pour l’emporter 4-6, 6-4 et 7-5 et offrir la victoire au Canada.

Pospisil et «FAA» ont notamment effacé un retard de 5-3 à la manche ultime. Ils n’étaient qu’à deux points de baisser pavillon quand ils se sont retroussé les manches pour remporter les quatre jeux suivants.

En deuxième manche, les Canadiens ont obtenu leur premier bris de service du duel au moment le plus opportun, alors qu’ils menaient 5-4.

C’est finalement en 2 h 7 min que Pospisil et Auger-Aliassime ont clos le débat.

Pospisil s’incline

Au cours du premier match du jour, le Pospisil a été incapable de poursuivre sur sa lancée de la manche initiale contre Roberto Bautista Agut, s’inclinant en trois sets de 3-6, 6-3 et 6-3.

Occupant le 141e rang mondial, Pospisil a vu Bautista Agut (21e) prendre son envol sous les encouragements d’une foule partisane à la deuxième manche, et ce, malgré une domination de 11 à 2 au chapitre des as. Le vainqueur a réalisé trois bris en 12 occasions durant le match de 2 h 11 min. Le Canadien a commis 33 fautes directes, comparativement à 13 pour son adversaire.

Ayant gagné deux des trois matchs de son duel face à la Corée du Sud, mardi, le Canada croisera le fer avec la Serbie – sur les ondes de la chaîne TVA Sports – pour terminer le tournoi, samedi. Il devra finir parmi les deux premiers au classement du groupe B afin de se qualifier aux Finales prévues du 21 au 27 novembre.


Crédit photo : AFP



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.