Sports

Les Islanders ont fait voir des étoiles à Jaroslav Halak


Le match de mercredi soir opposant les Islanders de New York aux Canucks à Vancouver a été le théâtre d’un exploit peu commun dans la Ligue nationale de hockey. Les visiteurs ont inscrit cinq buts en première période, chassant leur ancien gardien Jaroslav Halak, qui a cédé cinq fois en 12 tirs.

Surtout, les Islanders ont marqué trois fois en l’espace de 31 secondes pour prendre les devants 3 à 0 durant la quatrième minute de jeu. Zach Parisé a enfilé l’aiguille en redirigeant une passe de Noah Dobson à 3:25, suivi 18 secondes plus tard de Brock Nelson, qui a dévié le tir d’Adam Pelech. 

• À lire aussi: Les Coyotes s’éloignent un peu plus du CH

Enfin, Anders Lee a complété la poussée des siens, qui l’ont emporté 6 à 3, touchant avec son patin un lancer de Ryan Pulock.

Pourtant, cette séquence n’est pas la plus impressionnante de l’histoire de la concession. Le 23 octobre 1983, les «Insulaires» avaient réussi un triplé dans un intervalle de 27 secondes aux dépens des Rangers de New York. Denis Potvin, Bryan Trottier et Bob Bourne avaient tour à tour déjoué Glen Hanlon.

«Ils sont sortis en force, ils volaient sur la patinoire. Ils étaient à un autre niveau, a mentionné le défenseur des Canucks Luke Schenn au site NHL.com. Nous étions sur les talons, ils se trouvaient dans de bonnes dispositions et nous dominaient. Certes, ils ont profité de leurs occasions. Avant même de cligner des yeux, les rondelles étaient dans le filet et on a joué du hockey de rattrapage pour le reste du match.»

«Nous n’avons donné aucune chance à “Jaro”. Les gars n’étaient pas prêts à jouer dès le départ», a pour sa part déploré l’instructeur-chef des perdants, Bruce Boudreau.


Point de presse de Bruce Boudreau après la défaite face aux Islanders –

Des fondations sur lesquelles construire 

Chez les Islanders, on espère que cette soirée agréable constituera un avant-goût de jours plus fructueux. Avant ce triomphe, ils avaient perdu trois fois en quatre affrontements.

«Lorsque vous obtenez trois buts très tôt dans les 4-5 premières minutes et que vous continuez de la sorte, ça illustre bien que ce fut aussi bien que nous avons joué toute l’année dans cette première période», a déclaré Parisé.

– La séquence de trois buts la plus rapide de tous les temps dans la LNH est l’œuvre des Bruins de Boston. Le 25 février 1971, Johnny Bucyk, Ed Westfall et Ted Green s’étaient exécutés en l’espace de 20 secondes dans le troisième vingt d’un gain de 8 à 3 face aux Canucks.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close