Sports

De dernier à premier – TVA Sports


Publié aujourd’hui à 10h16

Mis à jouraujourd’hui à 10h16

Bon.

Avant d’aller plus loin et avant que certains comprennent mal l’objectif de ce texte, je tiens à préciser que les Canadiens vont rater les séries éliminatoires et que je suis en faveur que l’équipe échange quelques joueurs d’ici la date butoir des transactions afin que le CH obtienne de meilleurs résultats dans le futur.  

Compris.

Cette mise au point ayant été faite, il faut souligner le changement drastique dans les résultats de la formation montréalaise.

Jusqu’au 16 février dernier, les Canadiens occupaient le 32e et dernier rang de la LNH avec seulement huit victoires en 48 parties. L’équipe était aussi dernière pour la moyenne de buts par match (2,19) et pour la moyenne de buts accordés (3,98).

Et là, depuis le 17 février, la troupe de Martin St-Louis a signé sept victoires (7-1-0) en huit rencontres, ce qui est le meilleur rendement de la LNH durant cette courte période.

Vous avez bien lu, le CH occupe le premier rang de la LNH depuis le 17 février.


Crédit photo : Photo Martin Chevalier

MEILLEURES ÉQUIPES DEPUIS 17 FÉVRIER  

1-Montréal : 7-1-0 (.875)

2-Caroline : 7-1-1 (.833)

3-Tampa : 5-1-0 (.833)

4-Dallas : 6-1-1 (.813)

5-Calgary : 5-1-1 (.786)

L’équipe marque des buts (3,75 par match – 9e LNH) et en accorde beaucoup moins (2,63 par match – 7e LNH). 

La statistique la plus révélatrice est celle des buts accordés à cinq contre cinq. Les Canadiens sont au premier rang à égalité avec Boston et Dallas.


ARRET MONTEMBEAULT FIN DE 1RE –

BUTS ACCORDÉS À 5 c. 5 DEPUIS 17 FÉVRIER  

1-Montréal : 10

 -Boston : 10

 -Dallas : 10

4-Tampa : 11

5-Rangers N.Y. : 12

 -Nashville : 12

Depuis le 17 février, les joueurs du Tricolore aussi se distinguent. Cole Caufield (5-7-12) et Nick Suzuki (4-8-12) se retrouvent dans le top 10 des meilleurs pointeurs. Les deux arrivent au huitième rang.

Bref, c’est agréable et divertissant ce qui se passe présentement avec les Canadiens. C’est le jour et la nuit.

J’ai toujours pensé que l’équipe n’était pas aussi mauvaise qu’elle ne l’était en début de saison et je me permets de croire qu’elle n’est pas aussi bonne qu’elle ne l’est présentement.

Je demeure rationnel et posé. Je suis convaincu qu’il y a des changements à apporter afin de rêver à des jours meilleurs.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close